Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

LA CATÉGORIE "TRANSGENRE" RECONNUE SUR LES PASSEPORTS NÉPALAIS
Finie la distinction unique homme / femme au Népal. Désormais, la minorité transsexuelle pourra cocher la case "transgenre" sur leurs demandes de passeports. Une décision locale qui fait écho à des évolutions comparables constatées ailleurs sur le globe. > LIRE (11 juin 2013)

précédemment...

Le Népal crée un troisième sexeLe Népal a autorisé un nouveau statut civil qui doit légalement reconnaître les transsexuels. Cela permettra au recensement, qui doit avoir lieu en mai prochain, d'être plus précis. (source : Sigonet.com, 10 janvier 2011)

Une lesbienne transgenre népalaise a reçu une carte d'identité stipulant «troisième sexe» dans la case habituellement réservée à «masculin» ou «féminin». (TETU.com, 22-09-2008)

Bishnu Adhikari, 21 ans, est employée par l'association de lutte pour les droits des homosexuels Blue Diamond Society, fondée par l'activiste devenu député Sunil Babu Pant. L'administration avait d'abord refusé sa requête au motif que ressemblant à un homme, elle devrait être identifiée comme tel. L'année dernière (lire 
TETU du 7 février 2007), une pièce d'identité avait été délivrée à un citoyen transgenre lui reconnaissant à la fois le sexe masculin et le sexe féminin.

Le cas de Bishnu Adhikari a probablement bénéficié du contexte politique actuel au Népal, marqué par de grands changements. Dans ce pays bouddhiste à 80%, l'homosexualité est légale mais les gays et les transsexuels ont longtemps été harcelés. Un pas important vers une meilleure intégration avait été accompli en février 2008 lorsque la Cour suprême avait jugé que les droits des homosexuels étaient des droits de l'homme. En outre, les maoïstes, au pouvoir depuis mai 2008, aiment se présenter comme le parti des pauvres et des minorités.

Népal : la nouvelle constitution va protéger les LGBT
La constitution du Népal - en cours de rédaction - sera la première en Asie à garantir des droits aux minorités sexuelles. La nouvelle constitution est prévue pour le mois de mai prochain. Elle comprendra des protections anti-discrimination pour les personnes LGBT, a annoncé Sunil Babu Pant, le premier député ouvertement gay du Népal. (source : E-llico.com, 20/01/2010)
 

Commenter cet article

Nahilde 20/06/2013 11:44

Je trouve pas que ça soit, forcément une bonne chose... Si j'étais trans, j'aimerai etre reconnu en tant que sexe dont j'ai pu avoir le plaisir de choisir, et pas en tant que "???"