Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

En France, alors que le législateur tarde à avancer pour faciliter le vie des Trans' , voici deux exemples, à plusieurs années d'intervalles, montrant que les mentalités changent, même auprès de responsables d'éducation religieuse... 

[France] Nouveau changement de sexe dans un lycée catholique de Loire-Atlantique [Presse Océan, Le Point] via Yagg (4 septembre 2012) > LIRE
   
précédemment... 
Durant l'été, le prof a changé de sexe

Le directeur du lycée a informé les parents d’élèves par courrier. Les parents évoquent « un choix personnel légitime ». Le centre gay et lesbien salue « une décision courageuse ».


source : Presse Océan, 3 septembre 2010

En juin dernier, Vincent enseignait la physique au lycée Saint-Dominique de Saint-Herblain. Hier, jour de rentrée, le même professeur se prénommait Martine (1). « Ce changement d’identité est un cheminement personnel qui s’impose à nous, et nous n’avons pas à nous positionner là-dessus, confie Dominique Foucault, le directeur du lycée privé Saint-Dominique. Ce professeur a fait le choix de rester dans notre établissement et le rectorat doit l’accepter. En revanche, c’est mon rôle d’informer les élèves, leurs parents, les collègues et personnels de l’établissement ». Un courrier a été transmis en ce sens avant la rentrée à 185 familles.

Le professionnalisme prime

« De cette manière, les parents peuvent en parler à leur enfant, les professeurs principaux aussi pourront aborder ce sujet en classe », insiste Dominique Foucault. Un psychologue de la direction diocésaine est intervenu hier au lycée. « Il y a eu des temps d’écoute avec ceux qui le souhaitaient », assure le directeur. Les parents d’élèves, eux, ont accueilli cette nouvelle avec « beaucoup de dignité et d’ouverture », selon lui. « Cela n’exclut pas leurs interrogations, mais, maintenant, ce qui compte, pour eux comme pour nous, c’est le travail au quotidien et le professionnalisme de ce professeur. C’est vraiment ça qui prime », insiste le chef d’établissement.

« C’est une réalité sociale »

L’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre (Apel) précise avoir été « associée au processus d’information des parents, en totale adéquation avec la direction ». « C’est un choix personnel parfaitement légitime et nous avons cherché à l’accompagner afin que cette rentrée se passe de la meilleure des manières », explique une représentante de l’association.

Une position « courageuse, très forte et symbolique », que tient à saluer Christophe Coussin, porte-parole du Centre lesbien, gay, bi et trans nantais (CLGBT). « La transsexualité et le changement de sexe sont fréquents en France, dit-il. C’est une réalité sociale. Que des employeurs décident d’en prendre acte, c’est extrêmement favorable. Ainsi, les choses ne se font pas de manière honteuse, comme c’est malheureusement parfois le cas avec des rejets ou même des licenciements ».
 
 Le combat du centre gay et lesbien
 
Christophe Coussin rappelle que « l’acceptation des personnes qui sont dans une sexualité qui sort de la norme est le combat du centre gay et lesbien ». « Dévoiler son parcours de vie à son employeur, c’est courageux, applaudit-il. Plus il y aura de transparence, et mieux ça se passera ».
 
Jérôme Jolivet
 
(1) Contactée, Martine n’a pas souhaité s’exprimer.

http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_-Durant-l-ete-le-prof-a-change-de-sexe_11425-1497671_actu.Htm
 

Un trans FtM* dans un institut catholique

L'institutrice qui restera en congé maladie après son opération ne devrait pas reprendre son activité avant la prochaine rentrée de septembre «et pourrait même prendre un congé supplémentaire d'une année», souligne Serge Launay, directeur diocésain de l'enseignement catholique dans le Calvados. Pour lui, «il serait souhaitable qu'elle change d'établissement». (source : AP relayée par le Nouvel Observateur)

Posté par Edwige le 15 avril 2005 (Le blog d'Edwige)

CAEN (AP) - Une institutrice d'une quarantaine d'années de l'école catholique Saint-Paul de Caen (Calvados) doit être opérée dans les prochains jours pour changer de sexe, a-t-on appris auprès de la direction de l'école.

«Elle nous avait prévenue depuis plusieurs mois et avait pris toutes les dispositions auprès des ministères de la Justice et de l'Intérieur pour cette opération», explique Patrick Dziura, directeur de cet établissement d'enseignement catholique.

Christine M., âgée d'une quarantaine d'années, est enseignante depuis plus de vingt ans dans cet établissement et serait sous traitement hormonal depuis février dernier afin de préparer son opération.
C'est un e-mail anonyme adressé à la redaction du quotidien «Ouest France» qui a révélé samedi dernier cette affaire et déclenché la colère de certains parents d'élèves qui, mardi midi devant les portes de l'école, étaient encore surpris. «C'est une bonne institutrice; maintenant je ne vois pas comment dire à mon fils que la semaine prochaine il faudra qu'il l'appelle monsieur», explique cette mère de famille sous couvert de l'anonymat, alors qu'à ses côtés une autre affirme: «si elle reste dans cette école, je mettrai ma fille ailleurs».

Avant son départ en congé médical, l'institutrice avait décidé de réunir les parents d'élèves pour les informer. «Chacun fait ce qu'il veut dans sa vie, mais là il s'agit de préparer les enfants à ce changement qu'il ne comprendront pas tous», explique Lionel Vincent, le représentant des parents d'élèves, qui observe que «c'est une très bonne institutrice aimée des enfants».
«L'enseignement catholique va prendre contact avec des personnes spécialisées, des pédopsychiatres pour savoir comment en parler aux enfants», ajoute Patrick Dziura.
 
* Trans FtM (female to male) : Une femme en transition pour devenir homme

Cette information, également relayée par les journaux télé et radio (Antenne 2 et FR3 ainsi que RTL(audio) et Europe 1), montre que certains esprits religieux peuvent réagir positivement à la condition transgenre et à ses conséquences. Cette attitude montre une nette évolution dans les mentalités. J'espère que celà peut démontrer aux conservateurs endurcis et autres intolérants que la société est bien plus prête à reconnaitre sa variété que l'on veut bien nous le faire croire. Edwige

LIRE aussi > En Autriche, Walter est devenu Andrea et ne peut plus enseigner (Rue89, 30/08/2010)

LIRE > [France] Quatre personnalités protestante, catholique, musulmane et juive lancent un appel contre l’homophobie et la transphobie (mars 2010)

Sur les RELIGIONS (ou philosophies) face à la TRANSIDENTITE, consulter en particulier les pages suivantes :

. États-Unis : le Mouvement juif réformé inclut une prière pour les trans (août 2007)

. Koweït : Une fatwa proclame les changements de sexe compatibles avec l’islam (septembre 2008)

. Indonésie : l’école coranique des travestis

. Allemagne : L’Église protestante embarrassée par un pasteur transsexuel (septembre 2008) 

Commenter cet article