Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Le changement d’identité reconnu par l’Etat brésilien
 
Décision très importante de la cour suprême
La plaignante qui avait achevé sa transition il y a de nombreuses années luttait depuis 15 ans pour voir son changement d’identité reconnu par l’Etat brésilien. La cour suprême à finalement décidé que, vu que l’Etat rembourse les opérations de réattribution de sexe, il est normal de leur permettre de changer de prénom et d’état civil sans qu’il y ait plus aucune mention de leur ancienne identité dans les documents officiels.
Ce changement qui a pris tellement de décennies va faciliter la vie à de très nombreuses personnes qui ont achevé leur transition et qui se voyaient obstinément refuser tout statut social dans ce pays. Il couronne de très nombreuses années de lutte et de difficultés pour les personnes qui se voyaient refuser ce statut. C’est donc un changement d’une très grande importance pour elles.

lien de l'article :
www.vrais-visages.net/spip.php?article122

Au Brésil, des opérations de changement de sexe à l'hôpital public (source TETU.com/AFP, 20 août 2008)
A
u Brésil, les opérations de changement de sexe pourront désormais être réalisées dans le système public de santé qui prendra en charge tous les frais, selon un décret du ministère de la Santé publié mardi. Le système public se doit d'offrir des soins «complets» et «libres de toute discrimination», a souligné le ministre de la Santé, José Temporao, qui a signé le décret en précisant qu'il répondait ainsi «à une demande sociale qui figure à notre agenda depuis vingt ans». Grâce à cette décision, «on évitera nombre d'automutilations» a déclaré une des directrices du ministère de la Santé.

Le changement de sexe, qui doit être prescrit par une équipe médicale après un processus d'évaluation médicale et psychique, avait été légalisé en 1997 dans le système de santé privé. Selon des estimations officielles, ce type d'opération pourrait être sollicité par 1 homme sur 10.000. Entre 2000 et 2007, 250 opérations de changement de sexe ont été officiellement réalisées au Brésil.


Le changement de sexe remboursé par la Sécu
 
Les opérations chirurgicales de transsexualisation vont maintenant pouvoir être réalisées par les hôpitaux publics et remboursées par la Sécurité Sociale brésilienne.

par Constance LOPEZ (
www.lepetitjournal.com - São Paulo) mardi 9 septembre 2008

Légalisées en 1997 au Brésil, les opérations de changement de sexe vont maintenant être remoursées par la Sécurité Sociale. Photos LPJ, Gay Pride de São Paulo, 2008

Les opérations de changement de sexe pourront désormais être réalisées dans les hôpitaux publics. Elles seront en outre remboursées intégralement par la Sécurité Sociale brésilienne (Sistema Unico de Saude). C’est la décision qui a été publiée mardi 19 août au journal officiel. Ces opérations chirurgicales sont autorisées au Brésil depuis 1997 pour traiter la  transsexualité. Elles restent cependant peu accessibles en termes financiers. La directrice du Département de Soutien à la Gestion Participative du Ministère de la Santé, Ana Maria Costa a estimé que cette mesure devrait contribuer à réduire les souffrances individuelles et limiter les risques de dépression, alcoolisme, recours aux drogues, mutilation du pénis et suicide auxquels les populations transsexuelles sont exposées. "[Nous avons affaires à] des personnes vulnérables qui en arrivent bien des fois à des situations de désespoir (…). Il n’est pas rare de voir des morts par automutilation ou des personnes qui arrivent en sang dans les services de santé, bien que nous n’ayons pas de données très précises puisque ces situations sont marginalisées, cachées. Le système de santé public ne peut pas fermer les yeux là-dessus." a-t-elle affirmé.

Un programme global d’accompagnement
Le Ministre de la Santé, José Temporao, a souligné que ces opérations étaient complexes et délicates. Les praticiens spécialisés dans cette technique sont peu nombreux et manquent même dans les cliniques privées. C’est pourquoi dans un premier temps, seuls 5 centres de référence seront autorisés à les pratiquer. De plus, ces opérations ne pourront pas être réalisées isolément. Elles devront faire parti d’un programme global d’accompagnement qui durera deux ans. Cette période sera destinée à la validation psychologique et médicale du traitement. Les soins eux-mêmes compteront avec la participation d’endocrinologues. Ces derniers géreront le développement mammaire et la réduction de la pilosité. Entre 2000 et 2007, 250 opérations de changement de sexe avaient été réalisées au Brésil. D’après des estimations officielles, un homme sur 10.000 pourrait être demandeur. (lepetitjournal.com)

La transidentité en Amérique Centrale et du Sud
. L'Uruguay approuve le changement d'état civil pour les transsexuels (octobre 2009)
. [Argentine] La femme de l'année est transsexuelle (novembre 2009) - Une trans non opérée autorisée à changer d'identité (septembre 2008) -Un projet de loi pour reconnaître l'identité de genre des transsexuels (décembre 2007)

comprendre
Les hommes, les femmes et nous : transsexuel/les et transgenres  


pour aller plus loin
. Le troisième sexe dans le monde

Commenter cet article