Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Un couple soupçonné d’être du même sexe a été libéré de prison lundi au Paraguay, à la suite d’un examen médical qui a permis de déterminer que le marié était un hermaphrodite.

Le procureur Jose Planas avait ordonné l’incarcération du couple après le mariage civil vendredi, quand le prêtre qui devait célébrer la cérémonie religieuse le jour suivant avait annoncé avoir reçu un appel affirmant que l’époux, Jesus Alejandro Martinez, était en réalité une femme.

Les mariages entre personnes du même sexe sont illégaux au Paraguay, et la nouvelle de l’arrestation du couple avait nourri toutes les conversations.

Jose Planas avait menacé Martinez de cinq ans d’emprisonnement pour falsification de documents et expliqué qu’il pourrait inculper la mariée, Blanca Estigarribia, de complicité.

Mais le couple a été remis en liberté lundi. Un docteur qui a examiné Martinez en prison a déclaré qu’il était hermaphrodite, avec des organes génitaux féminins atrophiés et des organes génitaux masculins bien développés, selon l’avocat du couple Jorge Cantaro.

« Conclusion : c’est un homme », a souligné l’avocat. « Ce dossier va aux archives », cela « restera comme une anecdote pour les médias et une mauvaise expérience pour mes clients ».

Jesus Alejandro Martinez, qui a quelques traits féminins, a précisé qu’il soupçonnait une ancienne petite amie d’avoir appelé le prêtre.

« J’ai toujours eu le sentiment d’être un homme, sans inclination féminine », a-t-il dit. Il a ajouté que le couple continuerait de vivre dans la région frontalière proche de la ville argentine de Clorinda où, a-t-il dit, « tout le monde nous connaît et nous aime ».


source : Agence France-Presse, Asuncion, Paraguay, lundi 16 juin 2008
Publié le 19 juin 2008 par
genrespluriels - Genres Pluriels asbl (Belgique)
Information relayée par Intersexe@googlegroups.com de la part de Curtis Hinkle

Commenter cet article