Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

2 000 euros de dommages et intérêts : voilà ce que peut coûter une injure publique à raison du handicap. Un «comique», Frédéric Martin, vient d'en faire l'expérience, condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir tenté un piteux trait d'humour au sujet du chanteur Grégory Lemarchal, en le dénommant «mucoviscidose» au cours d'une émission de télé (1). C'est, à ma connaissance, une première, et surtout le fruit inattendu d'une lutte ayant impliqué Christine Boutin et le mouvement LGBT (lesbien, gai, bi et trans). Récit par Alain Piriou sur son blog societales.blogs.liberation.fr

Allocation adulte handicapé : une augmentation «indécente»
N
icolas Sarkozy vient d'annoncer une hausse de l'AAH (allocation aux adultes handicapés) au 1er septembre, pour atteindre une augmentation de 5% en 2008. Une annonce «indécente» pour Act Up-Paris, selon laquelle le président de la République «se fout des handicapés». Cette annonce serait le résultat «avec retard» de ses «maigres» promesses de campagne (hausse de 25% sur 5 ans). Le montant de l'AAH est actuellement de 628,10 euros depuis la revalorisation de 1,1% du 1er janvier dernier. Le Président confirme donc que les bénéficiaires de l'AAH resteront en 2008 en deçà du seuil de pauvreté (681 euros pour une personne seule).

Act Up-Paris rappelle que les bénéficiaires de l'AAH paient de surcroît les franchises médicales, alors que 50% des séropositifs vivant avec le VIH en France sont en dessous du seuil de pauvreté et que 22% n'ont pas de logement. «Visiblement Nicolas Sarkozy s'en moque», lance l'association. Elle s'associe à la manifestation du samedi 29 mars organisée à Paris par le collectif

Ni Pauvre Ni Soumis.

Par ailleurs, Bruno-Pascal Chevalier, en
grève de soins contre les franchises médicales et les frais imposés aux malades (lire Têtu n°132, en kiosques), appelle à une action le 12 avril. Il invite ceux qui le soutiennent à déposer des boîtes de médicaments vides devant toutes les préfectures de France, et à Paris, devant le ministère de la Santé, le samedi 12 avril à 14 heures.

Photo: Act Up-Paris.

Ni Pauvre Ni Soumis.

Par ailleurs, Bruno-Pascal Chevalier, en
grève de soins contre les franchises médicales et les frais imposés aux malades (lire Têtu n°132, en kiosques), appelle à une action le 12 avril. Il invite ceux qui le soutiennent à déposer des boîtes de médicaments vides devant toutes les préfectures de France, et à Paris, devant le ministère de la Santé, le samedi 12 avril à 14 heures.

Photo: Act Up-Paris.

 

Commenter cet article