Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Le Label Diversité a été lancé jeudi dernier par l'Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH), pour réduire les discriminations liées à l'origine, l'âge, les orientations sexuelles.

Lancé sous l'égide du gouvernement, ce label est accessible à toutes les entreprises (grandes, petites, publiques, privées, associations, etc) et s'applique à tous les domaines de la diversité (origine, âge, handicap, orientations sexuelles, opinions politique, syndicale, religieuse, etc), a précisé l'homme à l'origine du projet, Pascal Bernard, DRH d'Eau de Paris, vice-président de l'ANDRH et président de la Commission égalité professionnelle et diversité.

Les premiers labels pourraient être délivrés d'ici novembre ou décembre, à la suite d'une évaluation réalisée par Afnor-Certification (filiale d'Afnor), qui auditera les entreprises sur la base d'un cahier des charges, sorte de guide de bonnes pratiques.

Mis en ligne le 15/09/2008 par
E-llico.com

 

 Une large majorité se déclare favorable à des mesures qui seraient prises en faveur du respect du choix des personnes transsexuelles après leur changement de sexe et d’identité. 85 % des agents publics et 78 % des salariés trouvent ainsi grave ou très grave qu’un employeur refuse de modifier les coordonnées professionnelles d’une personne transsexuelle. (source : La gazette des communes, 27-01-2012/ Discriminations au travail : regard croisé public/privé sur la perception)

LIRE AUSSI >
Trans au travail: Transition difficile… (1er février 2007)

Commenter cet article

Solange D. 15/09/2008 21:19

C'est une bonne chose que les DRH "made in France" s'activent enfin sur la question des discriminations et de l'intérêt pour une entreprise à promouvoir la diversité.Cela a été compris et appliqué dans bon nombre d'entreprises aux US, et comme par hasard celles qui sont les plus performantes. En effet, leurs "EEO policies" (Equal Employment Opportunity) incluent, entre autres, non seulement la protection des employés pour ce qui relève de l'orientation sexuelle mais aussi tout ce qui concerne l' "identité de genre" ("caractéristiques" et/ou "expression"). Cette lutte contre les discriminations s'addresse donc aussi aux personnes transsexuelles, intersexes et transgenres. Concernant ces derniers points, ce projet de "Label Diversité" semble donc s'arrêter à l'orientation sexuelle et ignorer les problèmes d'emploi rencontrés par les trans et les intersexes.Il y aurait donc encore un petit effort à faire pour que la France rejoigne, enfin, le peloton de tête des pays évolués.

caphi 15/09/2008 21:23


Tout à fait d'accord avec toi, Solange.

Merci pour ta contribution.
Bien à toi.
caphi