Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Il ou elle - L’émergence des transgenres - la UNE de Courrier International du 15 déc. 2011 - n° 1102.jpg
L'hebdomadaire Courrier International a récemment consacré un dossier à "L’émergence des transgenres".

• Des mannequins au sommet des podiums, une dé­pu­tée fraîchement élue en Pologne, des écrivains et des militants qui s’expriment dans les grands médias…
• Célèbres ou anonymes, les transsexuels sont de plus en plus nombreux à vivre ouvertement leur différence. Tour du monde d’une minorité qui donne de la voix pour voir son identité reconnue...

Il ou elle : L’émergence des transgenres
(édition du 15 décembre 2011)
Présentation du dossier par Isabelle Lauze, rédactrice en chef adjointe de Courrier international.

 "Ce que les personnes transsexuelles nous enseignent..." par Hervé HUBERT Avant le colloque "Trans-Révolutions" organisé à Paris les 2, 3, 4 décembre 2011, une INTERVIEW éclairante d'Hervé Hubert, psychiatre et psychanalyste.
Extraits : "La source de la guerre concerne toujours l’humiliation de l’autre, la privation et la fabrique humaine que cet autre à haïr, trompe hypocritement, abuse socialement (...) Il s’agit d’opérer une transformation des rapports sociaux qui permette une orientation qui nous éloigne du danger qui s’annonce, le retour vers le fascisme (...) Politzer avait montré de façon éclatante le lien étroit entre la culture capitaliste américaine et le nazisme. Cela concerne la notion de sous-homme. Or c’est là qu’intervient la micro-révolution transsexuelle. Les transsexuels ne sont-ils pas pris pour des sous-hommes, des personnes qui trompent sur leur identité, qui en jouissent, qui abusent ? Cela concerne la vérité de l’être, le rapport éthique. C’est là que les personnes transsexuelles nous enseignent..."
LIRE >  "Ce que les personnes transsexuelles nous enseignent..." par Hervé HUBERT (legrandsoir.info) ‎Sur la "La Révolution transsexuelle". EN SAVOIR PLUS > www.trip-artpsychanalyserevolution.com/

Trans-formation médiatique. Articles, reportages, interviews...
 

« Pour la première fois, la question trans a bénéficié d'une couverture sobre, au même titre que n'importe quel autre fait de société », estime Karine Espineira, auteur de La Transidendité - De l'espace médiatique à l'espace public (éd. L'Harmattan).

par Alice Coffin, 20minutes, 19.05.09

La Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie [en mai 2009],  et surtout la décision prise par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de ne plus classer la transsexualité comme maladie mentale « ont été relayées de manière à peu près informée », confirme Louis-Georges Tin, fondateur de cette journée. « C'est une grande avancée, se réjouit Camille Cabral de la Prévention action santé travail pour les transgenres (Pastt). Le « Cartier libre » de France Inter lui était hier matin [18 mai 2009], consacré.

Les revendications trans sont pourtant « difficiles à médiatiser, explique Corwin Warnery, co- rédacteur d'une enquête sur la jeunesse transsexuelle. Les journalistes recherchent des parcours individuels, pour le scoop. Ils veulent filmer des cicatrices ! » Et de citer l'exemple de Thomas Beatie, transsexuel américain qui a accouché l'an dernier. La coordination Existrans avait, elle, écrit il y a deux ans au CSA pour dénoncer la présentation des trans « comme des monstruosités sexuelles » et l'absence « des associations » sur les plateaux. « Cette situation n'est pas imputable qu'aux médias, nuance Karine Espineira. C'est plus compliqué car nous comptons moins de porte-parole que la communauté gay. » Un déficit « comblé cette année grâce à une forte communication en amont, affirme Louis-Georges Tin. On a envoyé un dossier complet avec des contacts précis à interviewer. » Opération plutôt réussie donc, même si « c'est un investissement à long terme. On va profiter de notre actualité pour accroître notre visibilité. » La médiatisation de la cause trans « est une histoire en train de s'écrire, conclut Karine Espineira. Et ces deux derniers jours ont été décisifs. »

lien de l'article : www.20minutes.fr/article/327147/Media-La-transsexualite-un-sujet-qui-transcende-les-medias.php

 
[le billet de caphi] De la diversité...
La diversité, c'est bien. Mais la diversité ne se limite pourtant pas seulement à la couleur de peau...
Il y a d'autres "minorités visibles" en France qui ne sont pas du tout représentées. Ou très mal : seulement dans des émissions de téléréalité ou dans des reportages de faits divers.

Aujourd'hui discriminée, encore psychiatrisée (en raison du manque d'étude sérieuse), cette population ne fait pas réellement partie des préoccupations des responsables politiques et médiatiques. Pourtant, la plupart de ces citoyen(ne)s - considéré(e)s comme de "seconde zone" - souffrent de l'ostracisme, de discriminations, voire de violence.

Cette "minorité visible" est pourtant la grande oubliée des politiques. Les médias en font pourtant de "la chair fraîche" pour faire de l'audience au détriment d'une véritable information.


Quand parlera-t-on de cette diversité-là qu'on préfère ne pas voir, sinon dans les cabarets ou les bois périphériques là où quelques transsexuelles tentent de survivre face à la précarité qu'on leur impose ?
Oui, les transsexuel(le)s sont aujourd'hui encore - tels ces "monstres" que l'on exhibaient dans des cirques au XIXe siècle pour faire frémir le badaud - des bêtes de foire médiatiques qu'on préfère parquer et ignorer du regard des bonnes gens.
 
Car, dans notre vieille France estampillée "patrie des droits de l'homme" - au contraire d'autres pays européens - ces personnes souffrent plus du regard - et surtout des difficultés d'insertion sociale - que de leur problème d'identité appelé "transsexualisme".
 
Qui s'en soucie ?
Caphi
(source : dossier : De "la diversité" dans les médias français... - Différences)

ACTIONS - DECISIONS
.
 Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie (articles, reportages + interview vidéo de Louis-Georges Tin, son fondateur)
 
. [France] Le gouvernement et l'opposition s'intéressent enfin à la question "Trans"
. 10 février 2010 : Le transexualisme "dépsychiatrisé" en France (revue de presse, communiqués associatifs et réactions choisies de trans', de psys et d'internautes)
18 février 2010 :
Publication du rapport de la HAUTE AUTORITE de SANTE qui recommande un parcours de soin pluridisciplinaire et désormais planifié

. Les RV : manifestations, expos, débats, conférences... (page mise à jour régulièrement)

 

Commenter cet article

Lazz 03/06/2009 16:50

Bonjour, je me permets de vous contacter parce que j'ai créé il y a quelques temps un site qui pourrait vous intéresser. Il s'agit d'un site d'archive des événements trans à but non purement festifs qui se sont déroulés en france et qui ont laissé une trace sur internet. J'ai voulu effectuer une tentative de classement (débats et colloques, projections-débats, manifestations, ateliers) pour montrer la diversité de ce qui se passe autour de la thématique trans, en particulier en province, et pour garder mémoire, pour les personnes qui arrivent dans le monde trans, des actions qui ont été effectué dans le passé.Le site est disponible à cette adresse: http://www.ftmvariations.org/raphia/