Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Facilitation des signalements de faits homophobes et rappel de la loi et des outils contre les discriminations: la préfecture de l'Hérault semble écouter les revendications associatives.


Par Stéphane Corbin, Têtu, 2 mars 2009

C'est une première. Le préfet de l'Hérault et le procureur de la République de Montpellier viennent d'annoncer que la Commission pour la promotion de l'égalité des chances et la citoyenneté (COPEC) promeut deux innovations, issues de propositions du Collectif contre l'homophobie, pour une meilleure prise en compte de la lutte contre les discriminations, dont celles liées à l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

En premier lieu, la facilitation de signalements des faits discriminatoires par le biais d'une fiche standardisée qui va être distribuée à tous les acteurs potentiels de cette lutte dans l'Hérault. Les cas seront ensuite traités par une commission, à laquelle participera le Collectif contre l'homophobie, qui les analysera et orientera la victime soit vers le parquet, soit vers la Halde.

En second lieu, Brice Robin, procureur de la République, a acté l'organisation d'un débat sur le sujet, dans les murs mêmes du Tribunal de grande instance de Montpellier, le samedi 21 mars, date de la Journée internationale d'éducation contre les discriminations. Les intervenants, dont le collectif montpelliérain fera partie, rappelleront à tous l'arsenal législatif et les outils permettant de lutter contre les discriminations, et notamment l'homophobie.

Inscriptions avant le 15 mars à collectifcontrelhomophobie@hotmail.com pour la présentation, au tribunal de grande instance (place Pierre Flotte) de la «lutte contre les discriminations: de la parole aux actes».
 

source : Têtu

Commenter cet article