Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Différences (le blog de caphi consacré à la TRANSIDENTITE et l'INTERSEXUATION)

Revues de presse et de blogs par une journaliste transgenre qui traite de la TRANSIDENTITE (appelée improprement "transsexualité").Le blog "Différences" est devenu aujourd'hui une REFERENCE FRANCOPHONE sur la TRANSIDENTITE

[médias] Verbatim : Une personne transgenre chez Delarue

Une personne transgenre chez Delarue Mercredi dernier, Pascal/Claire était reçu-e chez Delarue* avec la femme qui partage sa vie. Au départ biologiquement "homme", il a choisi de devenir en partie "femme" et de rester entre les deux, mi-homme, mi-femme... Transgenre au sexe indéterminé. Dans quelques mois, d'après Delarue, lui et sa compagne se marieront... (où on voit que l'impératif de "différence des sexes" pour le mariage est en train de s'autodétruire).

Les questions de Delarue étaient sans surprise : "quand vous couchez avec lui, vous avez l'impression d'être avec un homme ou une femme ?
- Avec une personne". (Surprise de Delarue et du public). J'ai trouvé cette réponse assez jubilatoire.

Que voulez-vous, ça effarouche, ça surprend, un homme avec des seins, ou une femme avec un pénis, pas "rangé" dans un sexe unique, qui en plus choisit, selon les jours, d'être en "homme" ou en "femme"... Ca nous sort un peu de notre logique binaire habituelle.

Même s'il est vrai - et cela m'a un peu gênée - que la distinction radicale que cette personne fait entre "Pascal" - son être en "homme" - et "Claire" - son être en "femme" - a plutôt tendance à maintenir cette division binaire... Comme si cette personne n'était pas, en fait, une seule et même personne qui joue avec nos stéréotypes de genre.
 
source : Blog de blogfeministe, dimanche 10 février 2008

* Nota : Jean-Luc Delarue produit et présente une émission de société sur France 2, chaîne de télévision française du service public intitulée : "Toute une histoire".
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article