Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

La métaphore de la renaissance est parfois utilisée pour évoquer la transsexualisation. A partir de cette qualification, l'article explore la transition et rend compte de sa conceptualisation dans notre société. La description du parcours transsexuel révèle ainsi que la revendication d'une inscription sexuée autre que celle reçue à la naissance, est conçue comme un changement identitaire conséquent puisqu’on l’envisage comme la venue au monde d’un nouvel être. Ce changement ne peut être, en outre, réalisé que progressivement dans le cadre d’une procédure socialement organisée et qu’à la condition de se donner comme un acte thérapeutique respectueux des normes de sexuation. Souhaiter et entreprendre une modification de son sexe d’assignation, c’est donc s’engager à demander le soulagement d’un état de trouble de l’identité, c’est témoigner d’une reconnaissance des normes sexuées et s’y référer pour pouvoir transformer son corps, c’est s’aventurer dans un parcours médical et judiciaire qui fait de la temporalité une condition de réalisation et de succès de l’entreprise.
par Laurence Hérault 1, 2
(16/11/2007)
1 :  Institut d'ethnologie méditerranéenne et comparative (IDEMEC)
CNRS : UMR6591 – Université de Provence - Aix-Marseille I – Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III
2 :  Maison méditerranéenne des sciences de l'Homme (MMSH)
CNRS : UMS841 – Université de Provence - Aix-Marseille I – Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III
Sciences de l'Homme et Société/Anthropologie sociale et ethnologie
 
Liste des fichiers  : 
Fichiers PDF
la_metamorphose_transsexuelle_comme_renaissance.pdf(63.8 KB)
 

Commenter cet article