Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

Clarisse V. est transsexuelle. Cadre dans son entreprise, elle a été licenciée suite à l'annonce de sa transidentité, le 12 septembre 2006.

Le 31 mars se tenait se tenait le procès qu'elle intente à son employeur aux prud'hommes de Montpellier pour discrimination liée à la transformation sexuelle et à l'identité de genre.

L'avocat de Clarisse a soutenu qu''il s'agi(ssait) bien de la part de l'employeur d'une démarche discriminatoire d'éviction professionnelle", tandis que l'employeur parlait de "manquements professionnels". La Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité) était représentée par son avocate qui a rappelé que le principe d'égalité de traitement entre les hommes et les femmes "s'applique également aux discriminations qui trouvent leurs origines dans le changement de sexe d'une personne".

Le jugement rendu constituera une première en France qui devrait faire jurispridence.

Mis en ligne le 01/04/2008 sur
E-llico.com

LIRE aussi >
[France] Transsexuelle licenciée à tort : confirmation des prud'hommes (3 juin 2009)
 
 

[focus] Une large majorité se déclare favorable à des mesures qui seraient prises en faveur du respect du choix des personnes transsexuelles après leur changement de sexe et d’identité. 85 % des agents publics et 78 % des salariés trouvent ainsi grave ou très grave qu’un employeur refuse de modifier les coordonnées professionnelles d’une personne transsexuelle. (source : La gazette des communes, 27-01-2012/ Discriminations au travail : regard croisé public/privé sur la perception)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article