Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Différences (le blog de caphi consacré à la TRANSIDENTITE et l'INTERSEXUATION)

Revues de presse et de blogs par une journaliste transgenre qui traite de la TRANSIDENTITE (appelée improprement "transsexualité").Le blog "Différences" est devenu aujourd'hui une REFERENCE FRANCOPHONE sur la TRANSIDENTITE

[Portugal] Encore un meurtre de transsexuelle

 
Portugal
Encore un meurtre de transsexuelle
 

Luna, transsexuelle brésilienne âgée de 42 ans, a été agressée et retrouvée morte une semaine après, le 25 février, dans une carrière de déchets de construction, à Loures, au nord de Lisbonne. D'après la police, Luna aurait été tuée à Lisbonne, aux alentours du 19 février, puis son corps aurait été jeté dans un container transporté ensuite dans la décharge de Loures.

De rares médias ont rapporté l'affaire, certains fantasmant sur des histoires de mafia et de drogue. «Plus que des préjugés, c'est de l'ignorance. Les médias l'ont décrite d'abord comme un femme, puis comme un homme travesti en femme, enfin en donnant des détails sur son anatomie. Mais, au final, ni les conditions de vie quotidienne des transsexuels qui peinent à trouver du travail à cause de leurs problèmes de papiers ni l'insécurité qui les entoure n'ont été dénoncés», raconte Laetitia qui la connaissait depuis plusieurs années. Luna –Wallace Kefler de son nom légal–, résidait depuis dix ans au Portugal et souffrait d'une surdité partielle. Elle se prostituait dans le quartier central de Conde de Redondo, pourtant à proximité du poste de police. Deux ans après le meurtre de Gisberta (Lire Quotidien du 9 juin 2006) , ni la situation des personnes transsexuelles, ni le traitement de l'information liée aux transsexuels n'ont changé au Portugal (Lire Quotidien du 28 février 2006).

Photo «O Crime»

par Charlotte Bourgeois, tetu.com, 11 mars
2008

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
La moindre des choses est déjà d'exprimer ce que l'on pense de cette lamentable affaire auprès de l'ambassade du Portugal (mailto@embaixada-portugal-fr.org)....mais il est vrai que venant de France, une quelconque attitude "moralisatrice" concernant le respect des droits de la personne humaine risque de faire sourire, vu que notre pays a malheureusement plus de lecçons à recevoir qu'a donner.
Répondre