Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caphi

> du 1er mars au 20 avril 2008
Les Ephémères
Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil
Petits moments de vérité
Puisés dans des souvenirs personnels, "Les Ephémères" de Mnouchkine parlent à tous. Ils sont de retour.
Pour la première fois, Ariane Mnouchkine met en scène des souvenirs intimes, des moments qui l'ont marquée, elle ou l'un ou l'autre des membres de sa troupe.

Installés sur des structures mobiles poussées par des partenaires avec une élégance toute chorégraphique, les interprètes jouent des scènes parfois traumati­santes, parfois solaires, souvent drôles, toujours pleines de mélancolie.

De nombreux personnages marquent, comme ce transsexuel qui fête seul son anniversaire. Surgit la petite fille d'une voisine qu'il/elle dorlote jusqu'au moment où sa mère mécontente de la voir en si fâcheuse compagnie la somme de la rejoindre.

Et puis il y a cette enfant juive des années noires à qui, pour la protéger, la femme qui l'a recueillie apprend le Notre Père et le Je vous salue Marie.

Ou encore cette ancienne institutrice emmurée dans la douleur depuis qu'un gosse de sa classe a été torturé par ses camarades.

Ariane Mnouchkine, véritable conscience morale de notre temps, monte d'ordinaire de grandes fresques politiques, comme Le Dernier Caravansérail (2003), où elle décrivait le destin de réfugiés entassés à Sangatte, cette zone de non-droit aux portes de Calais. On se souvient aussi de sa manière de relire les classiques au regard de l'actualité, comme son Tartuffe (1995), qui annonçait, à une époque où l'antagonisme communautaire ne semblait pas encore une menace, les heurts confessionnels qui bouleversent à nouveau le monde. Cette fois, Ariane Mnouchkine, avec toujours la même exigence et toujours le même talent, s'en prend à notre petite histoire.

Créé l'an dernier, puis en tournée dans de nombreux pays, ce magistral moment de théâtre véritablement populaire revient à la Cartoucherie. Bien que le spectacle dans sa version intégrale dure près de neuf heures (1), il passe en un temps record tant l'émotion, la joie, le rire nous retiennent.

Joshka Schidlow, Télérama n° 3033 - 01 mars 2008

(1) Le spectacle peut se voir en deux fois quatre heures.
Les Ephémères, du 1er mars au 20 avril au Théâtre du Soleil,
Cartoucherie de Vincennes. Tél. : 01-43-74-24-08. 28 à 50 € pour l'intégrale, 14 à 25 € pour chaque partie.

> consulter également ma rubrique "théâtre" sur le Paris de caphi

Commenter cet article